Search
heros peu connu marvel comics

Le Top 10 des anti-héros dans les comics

509

Soyons honnête un petit moment. Si la plupart d’entre vous gagnez miraculeusement un super-pouvoir, pouvez vous me confirmer à 100% que vous ne l’utiliserez pas à votre propre avantage ? Au moins une fois ? Parfois la tentation est trop grande. C’est la raison pour laquelle les lecteurs adorent les anti-héros, parce que nous pouvons nous identifier à leurs actions.

(Je n’ai pas inclus Harley Quinn, Poison Ivy et Deadpool dans cette liste par choix personnel, mais ils y ont bien évidemment leur place.)

Killer Frost

anti heros dc comics killer frost

Avant toute chose, je sais que ce personnage tente de faire le bien depuis peu de temps, et personne ne sait si elle va se transformer en véritable héros ou revenir dans ses travers. Cette femme (ou du moins la version Caitlin Snow) est littéralement un vampire qui aspire la chaleur du corps de ses victimes, ce qui peut expliquer sa rivalité avec Firestorm. Ses origines sont étrangement similaires à celles de “John, Carpenter’s : The Thing” puisqu’elle parcourt l’Arctique avant d’être attaqué par des agents de la HIVE, ce qui la force à fusionner son corps avec la glace pour pouvoir survivre (je ne vous donne pas plus de détails, sinon ça serait trop long à expliquer). Son côté “méchant” était nécessaire pour ne pas mourir, tout comme ses pouvoirs, ce qui fait qu’on comprends son état d’esprit. Elle n’a pas choisi ses pouvoirs, elle essaye de faire avec.

Gwenpool

anti hero marvel

Imaginez qu’un lecteur de comics comme vous et moi soit envoyé dans l’Univers Marvel. Qu’est ce que vous allez faire une fois là bas ? Et bien devenir un super-héros bien évidemment ! Je veux dire, soyons sérieux un moment, aujourd’hui dans les comics vous êtes soit un super-héros, soit de la chair à canon. Le problème avec Gwenpool ? Elle est en roue libre totale, elle n’a aucun problème à tuer des personnages (elle pense qu’ils ne sont pas réels), et elle sait plein de choses sur la vie personnelle des héros grâce à ses lectures dans le monde réel. Si Spider-Gwen a fini par m’ennuyer, je pense que ce personnage est plus fun, plus impulsive, et se laisse lire avec beaucoup plus de plaisir.

Superior Spider-Man

personnage marvel sipderman

Je suis le seul à qui Superior Spider-Man manque ? Son attitude “je suis meilleur que toi”, son approche d’ex-criminel, et surtout le fait qu’il ne se plaint pas tout le temps sur comment la vie est difficile à vivre ! Et sans parler de son costume qui fait parti de mes préférés de l’homme-araignée. Spider-Ock est fabuleux, il combat le crime avec une approche encore jamais vu, big brother style, à l’opposé total de ce que faisait Peter Parker. Tout au long des comics, son personnage se transforme petit à petit au fur et à mesure qu’il comprend ce que représente le fait d’être un héros.

Larfleeze (The Orange Lantern)

heros peu connu marvel comics

Je ne suis pas vraiment ce qu’on peut appeler un fan de Green Lantern, je ne saurais pas vous dire pourquoi. Peut-être que j’aime juste que mes héros soient sur Terre ? Attention je ne dis pas que je ne les aime pas, la preuve, Larfleeze le seul et unique Orange Lantern. Les quelques comics Green Lantern que je possède voient tous une apparition de Larfleeze, un personnage motivé par l’avidité et la poursuite de ce qu’il ne peut pas avoir. Dans le numéro spécial Noël, on en apprend un peu plus sur la chose que Larfleeze veut le plus au monde, et qu’il ne pourra jamais avoir, et ça rend le personnage tout de suite plus sympathique.

Scandal Savage

anti hero vandal savage

Un de mes comics favoris de tous les temps est le Secret Six de Gail Simone. Les “méchants” y développent un véritable esprit de camaraderie tout en éliminant les menaces qui pèsent sur eux, et vous ne savez jamais si ce qu’ils font est bien ou mal. J’aime tous les personnages dans le roster mais mon préféré reste Scandal, la fille de Vandal Savage. Alors qu’elle était originellement dans le groupe juste pour sauver sa mère, elle se prend d’affection pour ses compagnons et décide de rester. Je mentionne aussi le fait qu’elle soit lesbienne, ce qui est plutôt rare dans les comics.

The Mask

the mask comics

Si le porteur du “masque” change régulièrement, ses victimes également. Parfois ce sont des gangsters et des criminels, parfois des policiers et des passants innocents. Le principe du “masque” est intéressant, vous le mettez et votre noirceur intérieure prend le dessus sur votre personnalité dans tout sa gloire. Les comics sont beaucoup plus sombre que le film, le personnage principal étant un tueur en série extrêmement jaloux. Cependant ma version favorite du “Mask” c’est quand c’est une petite fille qui trouve le masque pour une soirée costumée. C’est une histoire pleine de sentiments, et si vous avez l’occasion de lire Hunt for Green October, faites le vous ne serez pas déçu.

Venom

venom heros marvel

Quand on demande aux lecteurs de comics qui est leur méchant préféré dans Spider-Man, la réponse la plus entendue est “Venom”. Un monstre titanesque sorti tout droit de vos plus horribles cauchemars.

A l’heure d’aujourd’hui, Venom n’est plus vraiment le méchant de ses début, mais a transitionné vers un rôle d’anti-héros concentré sur le fait de prouver sa valeur au monde. En passant d’alien cherchant sa revanche à un défenseur inter-galactique, Venom est un anti-héros fantastique.

Lex Luthor

top anti hero comics marvel dc

Je n’ai jamais pensé que Lex Luthor était foncièrement mauvais. Certes il a fait de très mauvaises choses dans sa quête pour le pouvoir, mais dans le même temps je comprend tout à fait d’où il vient. Il voit les super-héros, spécialement Superman, comme un frein à la société. Au lieu que les humains s’élèvent à leurs pleins potentiels, ils ont à la place des héros qui les protèges. Pourquoi essayer d’évoluer quand nous sommes protégés quoi qu’il arrive ? Après avoir lu “Luthor : Man of Steel”, vous verrez réellement les choses comme Lex Luthor, et je dois avouer que voir les héros d’un autre point de vue est vraiment effrayant.

Hulk le Briseur de Monde

hulk illuminati

Hulk a un long historique de coups d’éclat et de destruction massive, mais je n’ai jamais blâmé Bruce Banner pour ça. Si je devais blâmer quelqu’un, ce serait le fait que tony Stark et Reed Richards n’aient jamais fait équipe pour tenter d’aider Banner. A la place, ils ont décidés de l’enfermer dans une fusée et de l’expédier loin dans l’espace où il ne causerait plus de problèmes. Après avoir atterri sur une planète inhospitalière, devenu un gladiateur, gagner sa place de roi de la planète, trouver l’amour et être heureux. A son retour sur Terre (là encore je vous passe les détails), c’est un Hulk méga énervé qui menace de raser New York si les Illuminati ne subissent pas les mêmes épreuves que lui, il force donc les super-héros qui l’ont envoyés dans l’espace à se battre comme des gladiateurs. Hulk fait face à tous nos héros favoris (y compris X-23) et pourtant j’ai été du côté du géant vert tout du long. Il a perdu tellement qu’il veut juste que quelqu’un d’autre comprenne ce qu’il ressent.

Deathstroke

meilleur hero pas connu comics

Parce que qui d’autre ? Tout ce qui touche à Slade Wilson est beaucoup trop cool ! Il peut être très charmant et sophistiqué et la seconde d’après se transformer en tueur impitoyable. Ce que je préfère chez lui c’est sa capacité à planifier dans les moindres détails ses plans d’actions. Il a toujours 12 coups d’avance. Le seul point négatif que je peux lui trouver n’est même pas lié au personnage mais aux scénaristes qui ont tendance à le dépeindre comme invincible, alors que ce n’est pas le cas du tout. C’est un fin tacticien oui, mais ce n’est en aucun cas un mec qui peut se débarrasser de toute la Justice League sans avoir à réfléchir, c’est stupide ! Deathstroke tient beaucoup à sa famille, favorisant les leçons de vie aux marques d’affections, ce qui, dans un monde rempli de super-humains, peut s’avérer plus que judicieux. Malgré tout il n’hésite pas à s’allier aux super-héros en temps de besoin, et il sait reconnaître quand il est allé trop loin, comme avec Terra dans “Judas Contract”.

 

Et voilà c’est déjà la fin de mes anti-héros favoris. Il existe beaucoup de héros qui ont fait de vilaines choses et de méchants qui ont tentés de faire le bien, mais dans l’ensemble si ces personnages apparaissent dans un comics, il y a de fortes chance que je fasse l’effort de le lire.




Laisser un commentaire