Le petit clin d’oeil de DC à l’Univers Marvel ;)

331

Dans le monde des comics, pléthore de super-héros se distinguent des autres par la façon dont leurs pouvoir se déclenchent, mais seul l’Incroyable Hulk se définit par sa rage. Et il s’avère que le tempérament de Hulk est tellement connu que même les héros de l’univers DC savent qu’il ne vaut mieux pas le mettre en colère.

Il est bien connu de tous les fans de comics que les héros de chaque univers existent chez la concurrence. Que ce soit Iron Man faisant référence à Superman ou Thor assistant à la mort de l’Univers DC, chaque occurrence est un régal pour les fans. Mais rien ne vaut la fois où le Limier Martien s’est retrouvé dans une rage folle et a choisi d’exprimer sa colère en se transformant … En Hulk !

Cette situation rocambolesque a été racontée dans Martian Manhunter #24 (indisponible en VF malheureusement). Se déroulant à l’époque où J’onn J’onzz faisait partie de la Justice League International, cette série offrait plusieurs aperçus des souvenirs du Limier. Ce dernier, étant honnête, décide de montrer l’un de ses souvenirs les moins admirables. Plus précisément, le jour où Booster Gold et Blue Beetle ont décidé de lui faire une farce en cachant ses gâteaux préférés (des Choco Cookies, l’équivalent des Oréos dans le monde de DC). Sauf qu’en plus de cacher les gâteaux, ils ont aussi acheté toutes les boîtes de Choco Cookies à un kilomètre à la ronde. Inutile de vous dire que J’onn n’était pas très content.

hulk DC Comics

C’est cette amour (ou obsession plutôt) pour les Choco Cookies qui va amener le Limier, d’ordinaire si calme, à péter un plomb ! Alors que Booster Gold et Ted Kord observent le Limier via une vidéo de surveillance dans un magasin, J’onn prend la forme d’un homme aux cheveux bruns, en chemise blanche et en pantalon. C’est à ce moment là qu’il se transforme en Hulk.

La référence au géant de chez Marvel se poursuit au delà de la simple comparaison physique puisque la rage de J’onn altère ses fonctions mentales également. Ses cris “Apportez biscuits à J’onn !” et “J’onn écrase !” sont tellement hors du personnage qu’ils ne prennent de sens que sous le prisme de la référence.Pour calmer sa rage, Blue Beetle tente de lui chanter une version (un peu modifié) de la berceuse entendu dans le film, mais sans effet. Il faut emmener J’onn dans l’entrepôt de l’usine de Choco Cookies pour qu’il se calme enfin.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *