stan lee heritage marvel

L’héritage de Stan Lee chez Marvel

137

Le monde de la pop culture est en deuil depuis le décès de Stan Lee à l’âge de 95 ans. Stan Lee est reconnu pour être l’un des architectes de l’Univers Marvel. Il a co-créé un grand nombre des super-héros les plus célèbres et il était une des figures de proue de Marvel depuis plusieurs décennies. Mais à la fin, le vrai héritage de Stan Lee, ce ne sont pas ses personnages ou ses franchises mais bien l’inspiration profonde qu’il a su insuffler à des générations de créateurs.

Le CV de Stan Lee comprend une liste impressionnante de personnages iconiques: Spider-Man, les X-Men, les 4 Fantastiques, les Avengers, et j’en passe. Ceci dit, Stan Lee n’est pas le seul responsable de la création de ces personnages. Spider-Man a été conjointement créé par Steve Ditko, Thor, Iron Man, Hulk, les 4 Fantastiques et les X-Men ont été developpé aussi par Kack Kirby. Mais c’est là toute la beauté des comics – c’est un medium collaboratif ! Si vous n’aviez pas eu l’imagination débordante de Kirby, l’éthique de travail de Ditko et le sens de l’humour de Lee, aucun de ces personnages ne serait ce qu’ils sont aujourd’hui. Et je pense même que bon nombre d’entre eux n’auraient jamais dépassé le statut de projet.

x-men stan lee

Et même comme ça, la plupart de ces franchises n’ont pas atteint leur plein potentiel tout de suite. Prenez les X-Men par exemple, Lee et Kirby ont créés une série sur un groupe d’adolescent mutants qui se battent pour protéger un monde qui les craint. Mais les premières histoires manquaient cruellement de profondeur. Il est difficile de vendre cet angle “haïs et crains” ainsi que la métaphore mutante quand les héros sont une bande de WASP (des blancs anglo-saxons, tout ce qu’il y a de plus politiquement correct). Ce n’est qu’après que Roy Thomas, Len Wein et John Romita Sr. aient créé Wolverine, et que Chris Claremont introduise un casting plus varié que la franchise X-Men est devenu ce qu’elle est aujourd’hui. 

Et la même chose s’est passé avec la plupart des créations de Stan Lee. Thor a connu le succès après que des créateurs comme Walt Simonson se soit penché plus en profondeur sur le coté mythique d’Asgard et de ses dieux. Black Panther a eu besoin de Christopher Priest pour vraiment capturer les doutes d’un roi africain qui se déguise à l’occasion en super-héros. Daredevil est devenu ce qu’on connait maintenant grâce à Frank Miller qui l’a ré-imaginé en un super-héros ninja torturé. 

Il n’y a bien qu’avec Spider-Man que les classiques de Lee et Ditko restent la norme sur laquelle les comics d’aujourd’hui sont jugés. 

comics stan lee

Rien de ce que je viens de dire n’est là pour diminuer l’influence de Stan Lee sur Marvel et la pop culture en général, c’est même le contraire. Ces personnages n’ont jamais été designés pour être parfaits du premier coup. Ils ont eu besoin de temps et de renouvellement pour vraiment atteindre leur potentiel. 

Stan Lee a posé les fondations sur lesquelles les autres créateur ont pu se baser pour batir quelque chose de plus grand. Peut-être qu’i n’a pas réussi à perfectionner les X-Men, Thor ou Daredevil comme il aurait fallu, mais aucun des classiques qui ont uivis n’auraient été possible sans Stan Lee et ses créations. Il a aidé à créer un univers entier de super-héros, vilains, mutants et aliens. Jamais avant Stan Lee le concept d’univers partagé n’avait été considéré avec tant de révérence. Stan Lee a créé un monde où tous les super-héros interagissent ensemble, et dans des lieux auquel nous pouvons nous rattacher (il est en effet bien plus facile de s’identifier à un super-héros qui habite à New York plutôt qu’à Gotham ou à Metropolis). 

Cet univers partagé a grandi au fur et à mesure des années. Depuis la petite bande de X-Men créée par Lee et Kirby, des milliers (littéralement) de mutants ont fait leur apparition. Et Marvel a pu passer d’un éditeur de comics à un empire du multimédia qui produit des films, des séries, des jeux vidéos … L’imagination de Stan Lee continue d’être la base de ce succès.

personnage stan lee

Pour moi, le meilleur exemple pour illustrer mes propos reste Daredevil. Stan Lee, Bill Everett et Jack Kirby ont créés ce personnage de Matt Murdock, avocat aveugle le jour et superhéros la nuit. Inpiré par ses premières aventures, Frank Miller a drastiquement amélioré le personnage de Daredevil et de son monde. Miller a enrichit la mythologie du personnage, a ajouté un tout nouveau niveau de pathos et à amélioré les standards visuels pour tous les super-héros. A partir de là, une paire de jeune créateurs nommés Kevin Eastman et Peter Laird ont été tellement conquis par le Daredevil de Frank Miller qu’ils s’en s’ont inspirés pour créer leur propre comic. Ce comic, un petit livre qui s’appelle Teenage Mutant Ninja Turtles, a rapidement explosé en popularité et a donné lieu à la création d’un petit empire multimédia. Et qui peut dire aujourd’hui combien de jeunes créateur sont eux aussi été inspirés par TMNT pour developper leurs propres idées.

C’est là le vrai pouvoir de Stan Lee. Il n’a peut-être pas créé ou perfectionner chaque facette de l’Univers Marvel comme on le connait aujourd’hui, mais il n’existerait quasiment aucuns “classiques” sans lui. Et la meilleure façon pour Marvel de continuer à honorer sa mémoire, c’est de continuer à créer et à aller toujours plus loin.

Vous avez aimé cet article ?

Alors n’hésitez pas à me suivre sur Facebook 🙂

 

1 Like = 1 Belette heureuse !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *